La Coopération Civilo-Militaire (BMS) est un engagement de coopération établi entre les autorités militaires et la Ville de Sint-Truiden. BMS est composé d’un comité formel et d’un comité exécutif. BMS a été officiellement reconnu lors de l’organisation du Taptoe 2006 par le Ministre de la Défense d’alors, André Flahaut. Un cas unique en Belgique.

L’engagement de coopération, officiellement appelé « BMS » (Burgerlijke Militaire Samenwerking – Coopération Civilo-Militaire), concerne une association autonome ou en d’autres termes, une association de fait dont le patronage est assuré par la Ville de Sint-Truiden sous la direction de son Bourgmestre.

L’engagement de coopération développe sur bases régulières des activités spécifiques qui visent tous les civils et des militaires (d’active, casques bleus, personnel civil, retraités, réservistes, etc.).

Les bénéfices réalisés par les événements organisés sont traditionnellement versés à une série d’associations caritatives.

On prétend souvent que Sint-Truiden est la ville de  Belgique la plus accueillante pour les militaires. Ce titre - ou appelez-le slogan - n’est certainement pas inventé par les Trudonnaires eux-mêmes. Il s’agit d’une constatation faite par les militaires qui ont été casernés ici - professionnellement ou suite à leur service militaire à Bevingen, Brustem ou Saffraanberg.

Malgré la regrettable fermeture de la base aérienne de Brustem en 1996, la Ville garde l’honneur de cette qualification pour les militaires grâce à la présence sur son territoire de l’Ecole Royale des Sous-Officiers (ERSO) de Saffraanberg.

Depuis la fusion des Ecole Royale Technique de la Force Aérienne (ERTechFAé, Saffraanberg), des écoles de formation de Sous-Officiers de Dinant (1ESO) et de Zedelgem (2SOO), l’Ecole Royale des Sous-officiers (ERSO), depuis l’année académique 2007-2008, est la seule école de formation de sous-officiers dans ce pays, la présence militaire dans notre ville est ainsi encore plus présente.

Dans ce contexte, il est important de garder de bons contacts avec aussi bien le 1er Wing de Beauvechain – parrainé par la Ville de Sint-Truiden – qu’avec l’ERSO de Saffraanberg.

Ces bons contacts ne peuvent mener qu’à des activités et événements qui contribuent à donner le rayonnement nécessaire à la Ville et à toute la région, tant au point de vue économique que socio-culturel et/ou touristique. Tout ceci cadre parfaitement avec la vision dans laquelle l’armée doit s’ouvrir autant que possible vers le civil. Dans ce contexte, BMS et ses comités formel et exécutif, représente un lien de collaboration entre les autorités militaires et la Ville de Sint-Truiden. Ce lien fut reconnu officiellement à l’occasion du Taptoe 2006 par le Ministre de la Défense d’alors, Monsieur André Flahaut. Un cas unique en Belgique.

Par cette coopération, la Ville améliore son image de Ville accueillante pour les militaires et en parallèle, l’armée rencontre les options de gestion qui dictent une orientation accrue de celle-ci vers la société.

L’engagement de coopération appelé officiellement « Comité BMS » (Burgerlijke en Militaire Samenwerking – Coopération Civilo-Militaire) concerne une association autonome, ou en d’autres mots une association de fait dont le patronage est assuré par la Ville de Sint-Truiden sous la direction du Bourgmestre. BMS se compose d’un Comité formel et d’un Comité d’exécution. C’est ce dernier qui en assure la gestion pratique grâce au bénévolat et à des anciens militaires.

L’engagement de coopération développe sur base régulière des activités spécifiques au profit de tous les militaires (d’active, casques bleus, personnel civil, retraités, réservistes, etc.). Les bénéfices de ces événements sont traditionnellement versés à des associations caritatives.

Ce n’est pas « pour rien » que Sint-Truiden a accepté le parrainage du 1er Wing (1 W) lors du transfert de Brustem vers la base de Beauvechain en novembre 1996.